Perquisition à Neverland

Cette semaine, plusieurs médias américains ont publié des informations mentionnant que les enquêteurs avaient trouvé, en 2003, de la pornographie infantile au Ranch de Neverland lors des perquisitions.

FAUX > Les autorités américaines en charge des recherches à l’époque viennent de contredire cette information dans une interview accordée au magazine People (ce 13 mars 2019). Le procureur Ron Zonen a ainsi expliqué : « Des magazines pornographiques et des vidéos ont été trouvés à Neverland mais rien qui constitue de la pornographie infantile. Il s’agissait de revues X traditionnelles et légales comme Penthouse, Playboy, etc. Nous n’avons trouvé aucune image porno impliquant des enfants dans les éléments saisis à l’époque. Rien d’illégal. »

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*