Stéphanie Safechuck (Vidéo)

Dans le film Leaving Neverland, Stéphanie Safechuck, la maman de James Safechuck, l’un des deux accusateurs, témoigne.

A un moment du film, Stéphanie Safechuck évoque la mort de Michael Jackson en disant : « j’ai dansé quand j’ai entendu qu’il était mort. J’étais dans mon lit quand l’info est tombée et, je me suis dit qu’enfin il ne pourrait plus abuser d’aucun autre enfant. J’étais si contente qu’il soit mort ! »…

La maman d’un des acteurs de Leaving Neverland se souvient donc du sentiment qu’elle a eu le 25 juin 2009, date du décès de Michael Jackson.

Dans le film, il est évoqué que James Safechuck lui aurait dit, en 2005 que le chanteur était « une mauvaise personne ».

Pourtant, les dates ne trompent pas : dans la plainte officielle contre la succession de Jackson (réf. : affaire BP117321), James Safechuck dit que ce n’est qu’après une thérapie (commencée le 20 mai 2013) qu’il « s’est rendu compte que ce que lui a fait (Michael Jackson) était déplacé ». Avant cela, il ne le « savait » pas lui-même et n’en avait donc jamais parlé.

Comment a-t-elle pu se réjouir de la mort du chanteur… alors que son fils ne « savait pas encore » qu’il avait été abusé ?

Soyez le premier à commenter

Poster un Commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.


*